Les Pitroux

Fermer C'est quoi un Pitrou ?

Fermer Les perfs

Fermer Le Club

Fermer Nos sites de vol libre

Fermer Soaring et Wagas

Récits de vols
Cahiers techniques
Pitroux Migrateurs
Pitrou Vroup
2005 - Sortie de classe dans les montagnes du Poitou

Par Masterpitrou

En ce week end du 15 août il y avait des montagnes dans le Poitou
 
A partir du vendredi 12 tous les feux sont au vert pour un grand week end en altitude. Bonne instabilité, faible nébulosité, vent faible à modéré. Nos mentors et professeurs de la célèbre école parisienne, Franck et Julien docteurs es paraplaine nous laissent quartier libre.
Notre nouveau site de Charrais à l’étonnant rendement nous attend. On remercierait presque la DGAC ne nous avoir sorti de nos historiques zones, voisines du futuroscope.
 
Samedi 13, beau ciel en thermiques blancs puis bleus, vent d’ouest-nord-ouest.
Les élèves se retrouvent sur leur stade de jeu en début d’après midi.
 
Loïc élève discret, mûr, au pilotage fin et efficace,
Christian, doué qui gagne en confiance,
Richard, le major de promotion, complet et expérimenté, (pourrait bien sauter une classe)
Laurent (bibi), assidu, ambitieux, mais agité, impatient et inconstant
 
Manquent à l’appel :
 
Etienne, en train de me piquer mes myrtilles sur mon site fétiche d’Accous
Roger, souffrant d’un absentéisme chronique qui pourtant ne nuit pas à sa progression (préfère faire du Kite avec sa Valluna à Oléron !!!)
Jacky, usé par un séjour au Mont Poupet
Laurent bis, disparu sans laisser d’adresse
Blaise et son Delta en route pour Millau
 
…les absents auront torts
 
Les treuillés sont efficaces et permettent les premiers tours d’horizon à 300, puis 400 m QNH. On décale les bulles avec prudence et circonspection sans espoir de miracles vue la dérive qui nous fait taper rapidement sur la nouvelle CTR. Un calme et gracieux ballet commence.
 
Le Stromboli 42 est sorti de son sac pour un vol classe biberon avec Matthieu Soleil, 12 ans.
 
Le câble casse et le largueur claque violemment sur le menton de mon courageux bonhomme (il faudra que je repositionne l’engin pour mes futurs passagers), il veut recommencer. Les premières minutes de vols sont comme toujours stressantes et incertaines sur le résultat, mais le thermique est toujours la. Avec un bi il faut s’appliquer et être tenace, mais les efforts payent et le sommet de la journée et de la montagne virtuelle est atteint au bout de 30mn, 1420 m. Impossible de continuer sur la crête qui semble évidente (la dérive naturelle du vent), la zone est interdite, dommage car la vue est belle et la randonnée aurait pu continuer. Quelques vues panoramiques puis on dégringole en de joyeuses spirales centrifugées jusqu’au plancher des vaches après 45 mn de bonheur familial
 
La soirée arrive et  le dimanche 14 semble être finalement consacrée aux rigides vu la vitesse du vent annoncée. Place aux Deltas tractés à Couhé et aux planeurs de Poitiers Biard. Après une matinée pluvieuse, tout se remet en place progressivement, ciel fantastique qui donne envie de tâter du palonnier, un très vieux rêve…les chiffons restent au sol.


 
Lundi 15, matinée bâchée, le vent a basculé nord-est, l’émagramme de Trappes du 14/08 à 11h00 UTC (la masse d’air que l’on devrait avoir en journée du 15) n’est pas si follichon que ça. Toutefois le bulletin Vol à Voile de Merignac est assez encourageant. Je charge mes batteries de GPS et de téléphone cellulaire (vario solaire, donc no soucy), me rase pour le look du stop/récup et prend mon panneau « Retour vol parapente ». Confiant le gars.
 
Pourtant, des obligations familiales me coincent jusqu’à 14h00, je piaffe car c’est court pour un challenge Poitiers /La mer. Je plaisante…je n’en n’ai pas le niveau. Pourtant cet axe à 300 patates sera fait un jour ou l’autre par Franck et/ou Julien et/ou consorts depuis Vierzon ou Tours vers Soulac ou Lacanau.
En 3 ans de vie Poitevine je n’ai jamais eu l’occasion de voler sous un tel ciel, l’heure est enfin arrivée, le supplice est terminé. Les rues sont belles et droites, mais le développement des nuages est poussif. La subsidence annoncée ???
 
Terrain de jeu en vu. Les Pitroux viennent juste d’arriver
 
Elève Loïc à l’appel, présentez vous devant maîtresse nature ! Leçon de chose N°1,  Parapente : « aéronef à l’équilibre pendulaire avec un troisième axe vertical ». Rotation autour de cet axe le Lacet. Travaux pratique : en treuillé à 30m sol, rotation de 90° sans action sur les freins, retour au sol puis derrière son bureau pour digérer; ça calme.
 
La classe est refroidit
 
Elève Laurent à l’appel. Leçon de chose N°2 essaie du panneau « Retour vol en parapente » Comme pour les crashes d’avion, je ne crois pas à la loi des séries (oui …enfin en ce moment… ??). Vent pile de face 15km/h, départ treuillé 97 m, fin de treuillé après 1100m de roulage 538m, c’est du tout bon treuillé ça. Largage dans du petit, petit positif comme pendant tout ce premier vol. La rue splendide est la, face à moi, direction Saintes et Royan (tant qu’à faire), la dérive me fait frôler à 2.7km l’entrée ouest de la CTR (que j’ai rentré en Goto). Tout semble parfait et pourtant impossible de monter plus haut, maxi 760m. La vue est belle de cette colline, mais la haute altitude c’est autrement plus grisant. J’annonce le plafond à la radio, incompréhensible, les nuages sont environ 300 à 400m au-dessus. Je m’en contente pour l’instant, et bataille pour trouver la solution, mais déstabilisé je perds le fil directeur à force de chercher mieux et faute de patienter. Posé frustrant à 11km au bout de seulement une ½ h. Pliage de l’aile, sortie du panneau plastifié, compris épingle à nourrice. Quatre voitures puis un moteur qui ralenti, ça marche…et c’est beaucoup mieux que mes derniers 12km à pied en 2 heures sous 29°C, du 25 juin dernier. Le couple de retraité me conduit jusqu’à un croisement qui me rapproche de Charrais.
 
Elève Richard, le sage.  Leçon N°3. Son sujet n’est pas le même, l’âme moins voyageuse, Richard, malgré un plafond de 850 m se pose au km 9, non loin de la route que je remonte maintenant à pied. Il aurait bien fait un bout de chemin supplémentaire, mais ça ne l’a pas fait. Je lui annonce que je l’ai repéré et que Christian et Loïc nous rejoignent en voiture. Même incompréhension, de sa part, sur le plafond, il a voltigé avec des planeurs qui n’arrivaient pas à mieux.
 
Elève Loïc. Leçon N°4. Le but, atteindre la montagne au dessus de celle de Richard. Le lancement est beaucoup plus poussif. Il suit la voiture lancée à grande vitesse à 150 sol sur les 1100 m de piste. Treuillé minable donc, mais c’est souvent le cas quand il y a un truc devant.
Il faut être fin alors et là Loïc récite ses gammes devant le reste de notre petite troupe. On est super content pour lui, après son sketch du début d’après midi. Il fait le pic de Villiers (sans jeu de mot). 1100m. Super, le plafond monte de plus en plus. Peu enclin aux enchaînements il redescend volontairement après cette ascension express type course à la montagne. De la belle ouvrage !!!
 
Elèves Christian et Laurent. Leçon N°5 et N°6 Pour le président faire montre de sa dextérité - Toujours bien treuiller son président pour bibi. Pour le treuillé c’est moyen, je manque encore de pratique. Pour le président c’est tout bon, un thermique étroit, super bien noyauté le propulse sans encombre à son plafond qu’il nous annonce à 1200 m, avant son silence radio. La dérive, maintenant légèrement plus nord l’éloigne rapidement de notre champ de vision obstrué par un petit bosquet. La classe se retrouve sans autorité, mais se recentre rapidement sur le sujet.
 
Il est 17h45 la journée avance.
 
Elève Laurent à nouveau. Leçon N°7 Patient et obstiné tu seras. Je donne mon OK pour décoller alors que je me sais en avance sur le cycle. Impétuosité quand tu nous tiens !!! Retour à la case départ dans 100% de négatif après 300 m QNH en fin de treuillé.
17h57, dernier treuillé de la journée. Fin de treuillé 372 m QNH, donc moyen, donc encourageant, vu maintenant la position du nuage. J’engage un demi tour et ça bipe de manière sympathique, le ciel est assez facile à lire et le nuage que j’ai pris est en pleine maturité. C’est une sorte de jolie meringue que je grignote pendant cette lente ascension. Cette pâtisserie pour dessert de fin de journée je la fini au Pic de Vouillé, 1578m (km 5).  
 
Entré Ouest CTR à 1000m mais à cette altitude je pense avoir quelques options. Pas le temps de se reposer au sommet, coup d’œil circulaire à la recherche d’une nouvelle friandise car ça zérote maintenant. A 4 km devant, c’est un reliquat d’une rue de nuage en travers de l’axe de la meilleure dérive qui me tend les bras. Elle  ressemble à une sorte d’omelette norvégienne qu’un apprenti mitron aurait ratée, les bords dégoulinants et en plus servi en travers de la table.  C’est pourtant ma seule chance maintenant de continuer la randonnée d’altitude. Je dois foncer direction sud-sud-ouest en passant dessous. Je mets bras haut ça dégueule fort (résultat 3.8 km en 5 mn soit 45km/h et seulement 300m de perdu). Bingo, comme dans les livres, sur sa face au soleil replaf à 1566m (km 11). Contact radio, Richard et Loïc mettent en branle la voiture et me suivent. Christian, le président que j’ai à nouveau à la radio s’est posé au km 11 à proximité de la parcelle de forêt de Vouillé qui a récemment brûlé. Un comble pour un élagueur de métier. Je passe quasiment au-dessus de lui. Je sers de relais radio, il est chargé par le major de promotion (qui ne rechigne pas à certaines activités extrascolaires), de trouver un bistrot dans le village qui a donné son nom à la forêt. Pour moi la grande traversée de crête continue, mais pas la crête principale matérialisée par le reste de rue que j’ai grappillé, car elle repique sur la CTR et bizarrement (la vitesse sol sur le GPS me l’indique) elle n’est pas dans la meilleure dérive.
Je prends donc la direction d’un ciel maintenant tout bleu en quête d’un nouveau ressaut hypothétique. Km 15, QNH 756, pas loin d’un petit village entre forêt, champs moissonnés et toits de maisons, miracle vu le ciel et l’heure 18h40 ça rebipe. A partir de là c’est du bonus. Le hasard de la dérive me fait prendre un axe routier rectiligne sur lequel Loïc et Richard assurent la récup. Le rêve !!! Je change de sport, après la dégringolade de la montagne, j’ai vraiment la sensation de « surfer » une belle vague ou un joli hors piste Pyrénéen et ceci sur pas moins de 10 km à 650m sol à l’aplomb de la voiture. Un vrai et grand bonheur qui me fait largement oublier que je suis très très loin de Royan. Je m’appui sur ce relief virtuel, accélérant ou freinant, me désaxant pour remonter back side tout en haut de la vague et repartir de plus belle. Au sommet quelques 360° pour prolonger par des petits gains, le plaisir de cette fin de journée.
 
19h00 sortie de The Tube, la vague s’éclate et c’est la mousse qui me porte au km 29.5 à 55km/h et finesse 20 sur la plage de Sanxay, un champ moissonné. La voiture arrive peu après et le ressac nous fait échouer dans un bar de Vouillé ou Christian et quelques autres mousses nous attendent. On savoure ce beau week end en échangeant nos impressions et quelques plaisanteries avec notre voisine de table une très grande actrice issue du théâtre du splendide au prénom de fleur, malheureusement passée de mode (à la dérive et échouée la, comme nous).
 
C’était sûrement une journée à 100 patates, on en a fait 65 à quatre un résultat d’équipe honorable et surtout excellent pour l’émulation.

Date de création : 31/03/2008 : 22:23
Dernière modification : 31/03/2008 : 22:23
Catégorie : 2005
Page lue 5485 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Spécial

Offrez vous un baptême en parapente
pour 25€ de plaisir 
ici un exemple filmé
http://vimeo.com/11399816

Possibilité de baptême pour les handicapés moteur (décollage assis - chariot special) 
http://vimeo.com/61057087


Des photos, d'aventures ,
de voyages et
de sessions week end,
c'est ici 

Par
Laurent Merle :
https://www.flickr.com/photos/laurentmerle/albums/with/72157663277911879

photos : galerie Picasa 
galerie Parawing (archives)
Films : sur Viméo
 sur Youtube

Par Laurent Soleil
photos :  galerie Parawing et https://picasaweb.google.com/111119434435114929995
Films : https://vimeo.com/user36431475

Connexion...
 Liste des membres Membres: 129

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 2

Total visites Total visites: 624752  

Record connectés:
Record connectés:Membres: 9

Le 06/07/2009 @ 17:32

Record connectés:Cumulé: 160

Le 14/05/2012 @ 16:03

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^